Mentions légales - EN |​FR
Catalogues :
Musique instrumentale - Musique de chambre - Musique d'orchestre - Musique vocale - Autres - Catalogue complet
Bagatellepour violoncelle solo
Effectif : Violoncelle solo
Composition : 2017
Commande​ : Fondation Banque Populaire
Minutage : 6 mn 30 s
Première exécution : Orangerie de Bagatelle, 27 mai 2017. Création par François Salque, dédicataire de l'oeuvre.
Editeur : Gérard Billaudot (en préparation)
Ciaconnapour piano solo
Effectif : piano solo
Composition : 2015
Minutage : 3 mn 30 s
Première exécution : CNSMDP
Editeur : inédit
Cette Ciaconna débute par un thème très large mais à la sonorité lointaine, comme les sons de grands paysages vertigineux (les chutes du Nyagara par exemple). L'extrême simplicité de ce thème exprime l'essentiel mais devient de plus en plus tourmentée et complexe. C'est la chaleur romantique du piano que j'ai souhaité évoquer ici, de manière suggérée, dépassionnée, pour laisser la place à la seule âme de l'instrument qui se déploie avant de retourner dans l'immensité de la résonnance.
Regard vers Agarthapour orgue à 4 mains
Effectif : grand orgue
Composition : 2014
Commande​ : festival Orgelsommer de la Collégiale Saint-Leodegar de Lucerne 2014
Minutage : 6 mn 30 s
Première exécution : le 29 juillet 2014, cathédrale Saint-Leodegar de Lucerne par Béatrice Piertot et Yannick Merlin
Editeur : Le Chant du Monde (disponible fin 2017)
L'Agartha est un royaume légendaire qui serait relié aux cinq continents par l'intermédiaire d'un vaste réseau de galeries et de tunnels souterrains. Cette croyance se retrouve dès l'Antiquité. Selon la légende, il existerait encore aujourd'hui de vastes portions de ces galeries, les autres ayant été détruites par des glissements géologiques. Le mystère demeure.
Les grottes énigmatiques de Huashan en Chine m'évoquent cette légende. Elles se situent à 30º de latitude Nord, appelée « parallèle mystérieuse » où l'on trouve plusieurs miracles du monde tels que les pyramides d'Egypte, le triangle des Bermudes, l'arche de Noé et le mont Huangshan de Chine. Dès leur découverte dans les années 2000, ces grottes millénaires artificielles ont fasciné le monde. Il s'agit d'un immense ensemble de palais souterrains en forme singulière, creusés jadis par les hommes.

L'Agartha est un royaume légendaire souterrain composé d'un vaste réseau de galeries et de tunnels. Selon la croyance, de vastes portions de ces constructions existeraient encore, les autres ayant été détruites suite à des glissements géologiques
Selon certains, l'Agartha se situerait sous la chaine de l'Himalaya, pour d'autres il relierait les cinq continents et ses entrées sont multiples.
L'immensité de l'orgue et sa résonance dans un édifice souvent constitué de pierre peuvent suggérer ce monde ténébreux. L'oeuvre pour orgue à quatre mains éditée ici débute par une lente et immuable passacaille, telle une marche jaillit d'un monde perdu, et s'élève progressivement pour faire émerger un thème plaintif (constitué de demi-tons descendants) et des motifs tournoyants. L'écriture s'intensifie jusqu'au tutti massif de l'orgue....
Cinq versets sur le Veni Creatorpour grand orgue
Effectif : grand orgue
Composition : 2012
Commande​ : Association Renaissance des grandes orgues de Saint-Remi de Reims
Minutage : 17 mn
Première exécution : Basilique Saint-Remi de Reims, 23 septembre 2012
Editeur : Gérard Billaudot
Les cinq versets composés ici se réfèrent constamment à la mélodie du Veni Creator, soit par fragmentation, soit par de longues phrases musicales. Le plain-chant irrigue l'ensemble de l'ouvrage et la musique illustre constamment le texte, rappelant ainsi la démarche des compositeurs de l'époque baroque.
Acheter la partition ici
Trois Solospour orgue
Effectif : pour orgue classique français et autres
Composition : 2011
Commande​ : Association Francois-Henri Clicquot
Minutage : 12 mn 30 s
Première exécution : Cathédrale de Dresden (G) le 29 juin 2011 par Frédéric Champion, Cathédrale de Poitiers le 24 septembre 2011 par l'auteur
Editeur : Gérard Billaudot
Ces Trois solos peuvent s'exécuter sans tourneur de page ni assistant de registration et demeurent d'une difficulté technique moyenne. Conçus initialement pour un orgue de type classique français accordé au tempérament mésotonique, leur exécution sur d'autres types d'instruments s'envisage parfaitement (orgue baroque allemand, orgue symphonique...). Il est par ailleurs préférable que le lieu d'exécution offre une belle réverbération.
Acheter la partition ici
Cercles Réfléchissantspour grand orgue
Effectif : grand orgue symphonique
Composition : 2007-2008
Commande​ : Fondation de Lacour, Université du Kansas (USA), Association de Nontron
Minutage : 31 mn 30 s
Première exécution : Nontron (Notre-Dame des Ronces), Bales Organ Recital Hall (Lawrence, USA), House of hope (Minneapolis/St Paul, USA), Nantes (Eglise St Nicolas)
Editeur : Gérard Billaudot
Cet ouvrage s'articule autour d'une pièce centrale intitulée Cercles Réfléchissants, noyau dur de l'oeuvre, qui emploie une écriture d'une extrême rigueur en ce qui concerne les hauteurs des notes. Chaque note est ici liée à une autre par une symétrie qui crée les mélodies, modes et harmonies.
Six autres mouvements se placent par symétrie autour de cette pièce, chacun d'entre eux étant lié à un autre et employant de manière plus suggestive les procédés « réfléchissants ».
1. Cercles de Danses [8'50]
2. Cercles de Vent [4'10]
3. Trait d'union 1 [1'50]
4. Cercles Réfléchissants [3'30]
5. Trait d'union 2 [1'10]
6. Cercles Harmoniques [6'50]
7. Cercles Lointains [5'10]
Acheter la partition ici
L'enfant, le cercle et le ventpour piano solo
Effectif : piano solo
Composition : 2008
Minutage : 6 mn 30 s
Première exécution : Romain Hervé, 12 octobre 2008, Auditorium d'Alençon - Cour Carrée de la Dentelle
Editeur : inédit
Cette oeuvre fait dialoguer deux thèmes : le « Cercle » et « l'Enfant ». Le Vent est quant à lui évoqué par le souffle dynamique du début de l'oeuvre et par les brises délicates de la fin.
Acheter la partition ici
Trois Eléments d'un songepour grand orgue
Effectif : pour grand orgue symphonique
Composition : 2004
Minutage : 11 mn 30 s
Première exécution : 24 janvier 2005 durant les "Journées de l'orgue contemporain" au CNSM de Paris
Editeur : Gérard Billaudot (Ref: GB8221)
1 - Frontiscpice / 2 - Souffle / 3 - Crépusculaire

ERRATA dans la partition :
- p. 6, mes. 14 / p. 8, mes. 19-21 / p. 20, mes. 30-32: changer la clef de fa de la main gauche par une clef de sol.
- p. 15, mes. 89: pédale, jouer ré et non fa
- p. 9, mes. 37: indications de registrations remplacer le Réc. par Pos.

Trois Éléments d'un Songe repose sur deux idées musicales très simples : trois intervalles et une harmonie clair-obscur à la fois introductive et conclusive (premier accord de Crépusculaire). La trame poétique du recueil en est issue, et les deux premiers mouvements sont comme anacrouses à la dernière pièce profondément paisible.
Acheter la partition ici
Falaises, miroir de lunepour piano solo
Effectif : piano solo
Composition : 2003, révision en 2006
Minutage : 6 mn 30 s
Première exécution : Aude Morales le 30 avril 2004 au CNSMDP
Editeur : Gérard Billaudot
L'OEuvre débute par l'exposition de trois idées: un thème mélodique contemplatif (éclairé par de délicates notes aigues qui évoquent une lueur nocturne), un thème harmonique (sous la forme d'un accord enveloppant rappelant les résonnances d'un gong), et un thème rythmique dansant et discontinu, de plus en plus omniprésent.
Acheter la partition ici
Regard vers l'Aïrpour grand orgue
Effectif : grand orgue (baroque, néo-classique, symphonique)
Composition : 2001
Minutage : 10 mn 30 s
Première exécution : 26 septembre 2002, Sainte-Croix de Bordeaux - 17 août 2003, cathédrale de Soissons - 7 décembre 2003, cathédrale de Nantes
Editeur : Gérard Billaudot (Ref: GB8222)
Erratum: mesure 19, le dernier si au manuel est bémol. Il s'agit du si placé juste avant le do bémol.
Le contenu musical purement imaginaire de cette pièce évoque, par son titre, le massif montagneux de l'Aïr, situé au Niger. Deux thèmes y évoluent à l'opposé l'un de l'autre: le premier se raccourci au fur et à mesure du discours, tandis que le deuxième se rallonge. Le premier s'accompagne d'abord d'un glas oppressant, tandis que le deuxième chante sur des modes asiatiques entecoupès d'arabesques aériennes.
Acheter la partition ici