Mentions légales - EN |​FR
Catalogues :
Musique instrumentale - Musique de chambre - Musique d'orchestre - Musique vocale - Autres - Catalogue complet
Chant de l'Âmepour trompette en ut et orchestre à cordes
Effectif : Orchestre à cordes et trompette en ut
Composition : 2014
Minutage : 7 mn
Première exécution : 6 septembre 2014, Orchestre d'Auvergne et Romain Leleu, trompette
Editeur : Gérard Billaudot (conducteur et parties séparées en location)
Le chant tendre et nostalgique du début apparaît dans une atmosphère profondément paisible et lumineuse. Ce thème unique et omniprésent dans l'oeuvre, porté par des harmonies chaleureuses, ne cesse de s'élever, désespéré, jusqu'à atteindre un poignant climax.
Les portes d'une musique céleste s'ouvrent alors, les instruments restent suspendus dans le registre aigu tandis qu'un violon, Ange consolateur, s'introduit dans le discours.
Mechanic Fantasypour orgue, orchestre à cordes et timbales
Effectif : orgue/quintette à cordes/4 timbales
Composition : 2013
Commande​ : Orchestre Régional de Normandie
Minutage : 10 mn 30 s
Première exécution : 7 juin 2013 à Cabourg, 8 juin 2013 au Mont-Saint-Michel par l'Orchestre Régional de Normandie et le 20 mars 2016 au Victoria Hall de Genève par l'Orchestre des Pays de Savoie / Diego Innocenzi.
Editeur : Gérard Billaudot (conducteur et parties séparées en location)
Depuis longtemps je suis fasciné par l'horlogerie mécanique. Depuis les grandes horloges d'églises jusqu'aux montres automatiques récentes, ces objets mesurent le temps et semblent lui donner vie, comme une mystérieuse musique des sphères.
L'aspect tournoyant des cadrans est tout aussi envoûtant. Il se rapproche beaucoup des mélodies circulaires et des modes réfléchissants que j'ai théorisés il y a plusieurs années et que j'utilise de manière récurrente dans mes oeuvres.
En musique, l'orgue est probablement l'instrument dont le mécanisme est le plus complexe et il m'a semblait naturel de l'associer à l'univers de la mécanique. Les cordes s'associent quant à elles naturellement à un univers expressif et plus fantaisiste. Partant de ce constat instrumental, la raideur mécanique de l'orgue ou se combine à la fantaisie souple des cordes.
Crop Circlespour grand orchestre
Effectif : 3.3.3.3/4.3.3/2perc./Cel./Harpe/quintette à cordes
Composition : 2012
Commande​ : Radio France
Minutage : 10 mn 30 s
Première exécution : 27 septembre 2012, Orchestre National de France, dir. Jean Deroyer.
Editeur : Gérard Billaudot (conducteur et parties séparées en location)
Cette pièce pour grand orchestre s'inspire des Crop Circles : des dessins géométriques énigmatiques qui redéfinissent certains paysages.
L'oeuvre pour orchestre débute par une mélodie qui se déroule en boucle - tel un crop circle - et sur un mode musical construit de façon parfaitement symétrique. Elle est directement suivie par un deuxième thème, plus lyrique, plus libre et aussi plus humain.
La première partie s'intensifie progressivement, les motifs tournoient de plus en plus et le tempo s'accélère jusqu'à une vitesse vertigineuse.
Distancespour orchestre de chambre
Effectif : 1.1.1.1/1.1.1/2perc./pno./quintette à cordes
Composition : 2010
Commande​ : Ensemble intercontemporain
Minutage : 9 mn
Première exécution : 8 mai 2010, Salle Pleyel, Ensemble intercontemporain, dir. Pierre Boulez
Editeur : Gérard Billaudot (conducteur et parties séparées en location)
L'oeuvre utilise de manière presque systématique des modes et accords réfléchissants. Ils reposent sur un procédé très simple mais contraignant: chaque note est liée à une autre par symétrie.
Afin de conserver une certaine souplesse et afin sortir de ce fond structurel strict, j'ai choisi des territoires expressifs distants les uns des autres, mais toutefois liés par des éléments thématiques communs.
Ces distances concernent notamment les tessitures, les dynamiques, les timbres, mais elles sont aussi dues à des oppositions telles que le net et le flou, l'attendu et l'inattendu, le statique et le mouvementé, etc.
Un exemple: l'expression noire du début, sonnant dans l'extrême grave, avec des mélodies frêles et des glas lugubres, se retrouve plus tard métamorphosée dans l'aigu et accompagnée de délicates teintes lumineuses.
Paysages parallèlespour grand orchestre
Effectif : 3.3.3.3/4.3.4.3.1/timb.2perc./cel./h./14.12.10.8.6
Composition : 2003-2004
Minutage : 11 mn 30 s
Première exécution : CNSMDP
Editeur : inédit
Toccatapour grand orchestre (extrait du Tombeau de Couperin de Maurice Ravel)
Effectif : 3.3.3.3/4.3.4.3.1/timb.2perc./h./ 14.12.10.8.6.
Composition : 2002
Commande​ : Orchestre National de Lyon pour les journées de la composition
Minutage : 4 mn
Première exécution : Orchestre National de Lyon, dir. Pascal Rophé